Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
TONGS AUTOUR DU MONDE

TONGS AUTOUR DU MONDE

Menu
ROAD TRIP from L.A. to SAN FRANCISCO, pas de chance avec la météo

ROAD TRIP from L.A. to SAN FRANCISCO, pas de chance avec la météo

première nuit à Malibu Beach, ça commence plutôt bien, le motorhome luxueux avec douche nous plait.
première nuit à Malibu Beach, ça commence plutôt bien, le motorhome luxueux avec douche nous plait.
première nuit à Malibu Beach, ça commence plutôt bien, le motorhome luxueux avec douche nous plait.
première nuit à Malibu Beach, ça commence plutôt bien, le motorhome luxueux avec douche nous plait.
première nuit à Malibu Beach, ça commence plutôt bien, le motorhome luxueux avec douche nous plait.
première nuit à Malibu Beach, ça commence plutôt bien, le motorhome luxueux avec douche nous plait.

première nuit à Malibu Beach, ça commence plutôt bien, le motorhome luxueux avec douche nous plait.

On a renouvelé l'expérience de la "relocation" qui consiste à voyager à prix très avantageux (1 dollar par jour) pendant quelques jours en motorhome de L.A. à San Francisco pour le compte d'un loueur. 

Il est possible de le garder plus longtemps en payant le prix normal pour les jours "extras" et il a fallu payer pour l'équipement (draps, couvertures, serviettes toilette) mais bon, globalement c'est intéressant et amusant d'avoir une maison roulante avec tout le confort.

Nous avons eu quelques contraintes pour aller le chercher et le ramener dans des zones industrielles, très loin du centre-ville et à nos frais, c'était encore beaucoup de temps perdu dans les transports mais on ne le savait pas avant de réserver en ligne. Ils annoncent les détails   une fois qu'on a validé la réservation. 

En NZ, pick-up et drop-off étaient à l'aéroport avec des navettes  gratuites pour aller au centre de location, l'équipement était gratuit ... rien à voir au niveau organisation, c'était le top ! 

Vous devez trouver qu'on compare souvent mais il y a un tel fossé au niveau du service, de l'accueil, des prix, etc ... entre ces 2 pays que nous sommes obligés d'insister sur ce point dans notre blog qui reflète la réalité sur le terrain (et pas le "blabla" des guides touristiques !)

2ème nuit à Grover Beach, immense plage de dunes où les voitures peuvent rouler. On a eu droit à un beau coucher de soleil.
2ème nuit à Grover Beach, immense plage de dunes où les voitures peuvent rouler. On a eu droit à un beau coucher de soleil.
2ème nuit à Grover Beach, immense plage de dunes où les voitures peuvent rouler. On a eu droit à un beau coucher de soleil.
2ème nuit à Grover Beach, immense plage de dunes où les voitures peuvent rouler. On a eu droit à un beau coucher de soleil.
2ème nuit à Grover Beach, immense plage de dunes où les voitures peuvent rouler. On a eu droit à un beau coucher de soleil.
2ème nuit à Grover Beach, immense plage de dunes où les voitures peuvent rouler. On a eu droit à un beau coucher de soleil.
2ème nuit à Grover Beach, immense plage de dunes où les voitures peuvent rouler. On a eu droit à un beau coucher de soleil.
2ème nuit à Grover Beach, immense plage de dunes où les voitures peuvent rouler. On a eu droit à un beau coucher de soleil.

2ème nuit à Grover Beach, immense plage de dunes où les voitures peuvent rouler. On a eu droit à un beau coucher de soleil.

Par contre, on ne peut s'arrêter n'importe où, il faut aller dans un terrain de camping sécurisé. Donc c'est vrai que l'économie pour l'hébergement n'est pas réelle mais on peut se préparer les repas, se laver et avoir son espace privé pour quelques jours.

Cela permet aussi d'échanger avec les américains sur les terrains de camping. Ils adorent leurs "monstres roulants" de 14 m de long avec barbecue, TV, etc ... qui restent souvent sur le terrain   comme une résidence secondaire. 

Dans un camping au milieu d'énormes caravanes
Dans un camping au milieu d'énormes caravanes
Dans un camping au milieu d'énormes caravanes
Dans un camping au milieu d'énormes caravanes
Dans un camping au milieu d'énormes caravanes
Dans un camping au milieu d'énormes caravanes

Dans un camping au milieu d'énormes caravanes

3 ème nuit à Santa Cruz, météo déplorable = tornade, grosse pluie. Plus d'eau ni d'électricité au camping.
3 ème nuit à Santa Cruz, météo déplorable = tornade, grosse pluie. Plus d'eau ni d'électricité au camping.
3 ème nuit à Santa Cruz, météo déplorable = tornade, grosse pluie. Plus d'eau ni d'électricité au camping.
3 ème nuit à Santa Cruz, météo déplorable = tornade, grosse pluie. Plus d'eau ni d'électricité au camping.
3 ème nuit à Santa Cruz, météo déplorable = tornade, grosse pluie. Plus d'eau ni d'électricité au camping.
3 ème nuit à Santa Cruz, météo déplorable = tornade, grosse pluie. Plus d'eau ni d'électricité au camping.
3 ème nuit à Santa Cruz, météo déplorable = tornade, grosse pluie. Plus d'eau ni d'électricité au camping.
3 ème nuit à Santa Cruz, météo déplorable = tornade, grosse pluie. Plus d'eau ni d'électricité au camping.

3 ème nuit à Santa Cruz, météo déplorable = tornade, grosse pluie. Plus d'eau ni d'électricité au camping.

Pas vraiment poétique et relaxant ce "road trip" ! 

La fameuse route N°1 spectaculaire n'était  qu'une route impraticable à cause des coulées de boue  (bloquée entre San Luis Obispo et Santa Cruz) et nous n'avons donc pas pu apercevoir les points de vue de cette route N°1 annoncés dans les guides comme "l'une des plus belles routes du monde" !!

Les éboulements de pierres et les glissements de terrain sont courants, c'est une pratique dangereuse de s'y aventurer en motorhome, en tout cas c'était impossible, vu les conditions météo.

En plus, le chauffeur et le co-pilote se sont bien "engueulés" face à tous ces soucis imprévus.
En plus, le chauffeur et le co-pilote se sont bien "engueulés" face à tous ces soucis imprévus.
En plus, le chauffeur et le co-pilote se sont bien "engueulés" face à tous ces soucis imprévus.
En plus, le chauffeur et le co-pilote se sont bien "engueulés" face à tous ces soucis imprévus.
En plus, le chauffeur et le co-pilote se sont bien "engueulés" face à tous ces soucis imprévus.
En plus, le chauffeur et le co-pilote se sont bien "engueulés" face à tous ces soucis imprévus.
En plus, le chauffeur et le co-pilote se sont bien "engueulés" face à tous ces soucis imprévus.
En plus, le chauffeur et le co-pilote se sont bien "engueulés" face à tous ces soucis imprévus.
En plus, le chauffeur et le co-pilote se sont bien "engueulés" face à tous ces soucis imprévus.
En plus, le chauffeur et le co-pilote se sont bien "engueulés" face à tous ces soucis imprévus.
En plus, le chauffeur et le co-pilote se sont bien "engueulés" face à tous ces soucis imprévus.
En plus, le chauffeur et le co-pilote se sont bien "engueulés" face à tous ces soucis imprévus.
En plus, le chauffeur et le co-pilote se sont bien "engueulés" face à tous ces soucis imprévus.
En plus, le chauffeur et le co-pilote se sont bien "engueulés" face à tous ces soucis imprévus.
En plus, le chauffeur et le co-pilote se sont bien "engueulés" face à tous ces soucis imprévus.

En plus, le chauffeur et le co-pilote se sont bien "engueulés" face à tous ces soucis imprévus.

Résumé en images de l'aventure : 

On a aimé : 

  • gros camions,
  • gros moteurs,
  • grosses caravanes démesurées
  • découvrir la vie en grand motorhome luxueux pour quelques jours (mais ça nous a suffit, c'est peu maniable en ville et impossible de se garer, il faut 2 places de long)

On n'a pas aimé : 

  • gisements de pétrole au milieu des vignes et des fraises,  
  • météo horrible, pluies diluviennes, 
  • arbres cassés, tombés, réseau de fils électriques pas entretenu qui pendent sur la route
  • routes coupées, mauvaise circulation sur les routes secondaires au milieu de la forêt de séquoias, pas de fléchage et d'indication de détours. Nous nous sommes engagés sur une route dans la montagne sans savoir que nous allions y passer plus de 2 heures 
  • manque d'information routière et de fléchage des directions (ils n'indiquent souvent que les numéros de routes ... pas vraiment pratique) 

Nous n'imaginions pas que les routes d'Amérique étaient dans un tel état. Les bas-côtés sont sales, rien n'est entretenu, les revêtements sont parfois dangereux avec des larges trous dans la chaussée, sur des axes très fréquentés.

la côte Pacifique sauvage et brumeuse puis l'arrivée à San Francisco et ses collines.
la côte Pacifique sauvage et brumeuse puis l'arrivée à San Francisco et ses collines.
la côte Pacifique sauvage et brumeuse puis l'arrivée à San Francisco et ses collines.
la côte Pacifique sauvage et brumeuse puis l'arrivée à San Francisco et ses collines.
la côte Pacifique sauvage et brumeuse puis l'arrivée à San Francisco et ses collines.
la côte Pacifique sauvage et brumeuse puis l'arrivée à San Francisco et ses collines.
la côte Pacifique sauvage et brumeuse puis l'arrivée à San Francisco et ses collines.
la côte Pacifique sauvage et brumeuse puis l'arrivée à San Francisco et ses collines.

la côte Pacifique sauvage et brumeuse puis l'arrivée à San Francisco et ses collines.

Arrivée en pleine circulation au milieu des échangeurs et voies rapides puis traversée du BAY BRIDGE pour aller à DUBLIN à 40 km du centre de SF, où nous devions rendre le motorhome le lendemain matin.

La nuit tombait et c'était la pleine lune. Fin de l'aventure ! 

 

l'arrivée à SF le 10 février au soir
l'arrivée à SF le 10 février au soir
l'arrivée à SF le 10 février au soir
l'arrivée à SF le 10 février au soir
l'arrivée à SF le 10 février au soir
l'arrivée à SF le 10 février au soir
l'arrivée à SF le 10 février au soir
l'arrivée à SF le 10 février au soir

l'arrivée à SF le 10 février au soir

PACIFIC COAST 4-DAY TOUR

PACIFIC COAST 4-DAY TOUR

to see more photos, click here : ⬇️